puericultrices

la méfiance des puer pour notre profession

LA MEFIANCE DE L'ASSOCIATION NATIONALE DES PUERICULTRICES DIPLOMEES ET DES ETUDIANTS

Communiqué de presse du 24 septembre 2012

Voici quelques extraits de ce communiqué dont le titre est :"les conseils de l'ANPDE pour bien choisir son assistante maternelle"

 

“En revanche, si vous avez des doutes sur ses pratiques et angoissez inutilement, il existe des signes faciles à détecter pour savoir s’il y a un problème.C’est à vous d’observer si votre enfant change de comportement, s’il ne joue plus ou s’il manifeste de la peur en allant chez son assistante maternelle par exemple. Si vous avez le moindre doute, vous pouvez arriver plus tôt sans la prévenir, ou vous rendre à l’improviste au coursde la journée pour vous rendre compte si tout se déroule bien. Il ne faut pas que cette situation de doute ou d’angoisse perdure, car votre bébé va ressentir qu’il y a un problème.“Enfin, si le doute persiste, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’assistante maternelle ou sa responsable auprès de la PMI pour lui en parler

Conseiller de telles pratiques est irrespectueux de notre profession et jette une suspicion sur les assistantes maternelles.

Il ne faut pas s'étonner que face à une attitude patente de dévalorisation de notre métier, les assistantes maternelles ne fassent pas toujours appel en cas de besoin aux puericultrices chargées également de les accompagner et les soutenir dans l'exercice de leur métier.

sb10.gif