SECURISER LE METIER D'ASSISTANTS FAMILIAUX

Le rapport du Sénat n° 655 du 25 juin 2014, très critique émet des préconisations pour renforcer la protection de l'enfance.

- Accorder la priorité à l'enfant et non aux parents comme cela est encore trop souvent le cas

- formation et rémunération inégales des assistants familiaux : nombreux freins à la professionnalisation et à un exercice sécurisé de ce métier. Procédure d'agrément loin d'être optimale et hétérogéne selon les départements.Les assistants familiaux sont toujours aussi mal intégrés au sein des équipes pluridisciplinaires et la formation est inégalement mise en oeuvre. Les conditions de travail sont loin d'être optimales, la rémunération trop faible. Le rapport préconise donc d'engager une concertation sur l'amélioration du statut afin de sécuriser la profession.

- permettre aux assistants familiaux d'effectuer de leur propre initiative les actes usuels de la vie quotidienne de l'enfant accueilli

- encadrer davantage les décisions de changement du lieu d'accueil

- amélioration du statut des tiers dignes de confiance

- mise en place d'un Conseil National de la protection de l'enfance.

LILIANE DELTON sur Google+

Assistants familiaux sécurisation du métier

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire